LeSecrétariat national des professeurs intégrés appelle le ministère de l’Éducation à résoudre le dossier « précédem/ment exposé:

0 1٬848

Le Secrétariat National des Professeurs Intégrés Accidentellement a exprimé précédemment son vif mécontentement face à ce qui était.indiqué dans l’accord du14 janvier dernier entre le Ministère de l’Éducation Nationale et les syndicats éducatifs les plus représentatifs concernant cette catégorie, car il comprenait un point unique et orphelin, qui est le calcul des années d’emploi occasionnel à la Caisse de Retraite marocaine, après la reconnaissance par le Ministère des grands services que ce groupe de femmes et d’hommes a rendu à l’école publique, notamment la généralisation de la scolarisation dans le monde rural à la fin du vingtième siècle.

Ceci, et la coordination a demandé au gouvernement d’indemniser ce groupe, dont beaucoup ont pris leur retraite avec une retraite très maigre. Ils sont parmi les victimes de tous les systèmes éducatifs. Comment différencier un professeur qui a passé plus de deux décennies dans l’enseignement et avec un salaire fixe qui n’excède pas 1900 dirhams par mois et déduction faite des jours de congés et de congés dans la plupart du temps, et selon le témoignage de certains députés et inspecteurs pédagogiques, qui « préfèrent les enseignants occasionnels » à certains diplômés de la formation pédagogique. centres à l’époque, et un autre qui travaille à côté de lui pendant la même période de travail et exerce les mêmes fonctions et reçoit même un salaire mensuel selon son escalator. Et justice a été rendue parce qu’il a été « victime des deux systèmes », et l’autre a été oublié.

قد يعجبك ايضا
اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.